L’isolation acoustique

L’isolation acoustique

Les nuisances sonores ont un grand impact sur le confort d’une maison, qu’elles proviennent de l’intérieur ou de l’extérieur. C’est pour cette raison que l’isolation acoustique ne doit pas être négligée lors d’une rénovation. En fonction de la nature des bruits, les techniques d’isolation acoustique peuvent varier. Nos artisans basés à Saumur vont vous parler de quelques méthodes courantes.

Les différentes catégories de bruits

Les bruits quotidiens peuvent être classés en deux catégories. Les plus dévastateurs sont les bruits aériens. Ce sont les sons qui se propagent dans les airs. Ils peuvent aussi bien provenir de votre voisinage que de l’intérieur de votre habitat. Parmi cela figurent les sons émanant du trafic urbain, ainsi que les aboiements des chiens du voisin ou encore le son de la télévision qui se trouve dans la pièce d’à côté. D’un autre côté, il y a les bruits solidiens qui font aussi l’objet d’une isolation acoustique. Cette classe regroupe les vibrations et les bruits d’impacts. Ces derniers sont les sons produits sur une surface solide suite à un impact tandis que les vibrations proviennent des équipements ménagers en marche tels que la machine à laver.

Quels sont les matériaux utilisés en isolation phonique ?

Plusieurs matériaux peuvent être proposés lors de l’isolation acoustique. L’un des plus avantageux est le liège expansé. Apprécié pour sa capacité à isoler des températures extrêmes, il est aussi utilisé en isolation phonique, particulièrement pour atténuer les bruits d’impact. La ouate de cellulose est aussi un bon isolant écologique. Bien qu’elle ne résiste pas à l’eau, elle ne craint pas les rongeurs.

Par ailleurs, si vous cherchez un isolant économique, nous vous conseillons d’opter pour la laine de verre. Vendue sous forme de rouleaux ou de flocons, elle a la capacité d’absorber les sons même si elle est utilisée en faible épaisseur.

Les méthodes d’isolation phonique

Les techniques utilisées diffèrent suivant la partie du bâtiment à isoler. Pour l’isolation acoustique des murs et du plafond, les artisans posent généralement des plaques de plâtre entre lesquelles est installé l’isolant. Pour atténuer les bruits de pas sur le plancher, vous pouvez faire couler une chape en béton sur laquelle vous aménagerez votre isolant. Plusieurs personnes optent également pour un parquet flottant car ce dernier est souvent constitué d’une couche insonorisante. Dans le cas où les nuisances proviennent surtout des fenêtres, la pose d’un double vitrage est de mise.

Rapprochez-vous de nos conseillers pour savoir quel type d’isolant vous devez choisir pour votre isolation acoustique.