Les zones à risques contaminées par les termites

Les zones à risques contaminées par les termites

Le diagnostic des insectes xylophages est obligatoire dans certaines communes de la France. Dans les zones à risques contaminées par les termites, les propriétaires doivent faire appel à un professionnel pour faire un constat avant de revendre leurs biens immobiliers. A ce sujet, notre équipe sise à Saumur vous prodigue quelques conseils.

Quelles sont les zones concernées ?

Selon le code de la Construction et de l’Habitation, si votre maison est située dans un département régi par un arrêté préfectoral, vous êtes dans l’obligation de faire un diagnostic des termites avant de la vendre. Les régions qui comptent le plus de termites sont le Sud-Ouest, l’Île-de-France et les départements qui longent la Loire et la Garonne. Cela signifie donc que Saumur, Angers et leurs environs figurent aussi parmi les zones à risques contaminées par les termites. De plus, les recherches concernent aussi bien les terrains nus que les terrains bâtis. Néanmoins, la procédure n’est pas obligatoire pour les habitats en location.

Qui peut réaliser le diagnostic ?

Pour éviter toute sanction, le repérage des termites doit être effectué par un diagnostiqueur immobilier certifié COFRAC, et cela dans un rayon de 10 mètres de la propriété. A l’aide d’un poinçon, celui-ci passe au crible toutes les pièces de la maison, les charpentes, le grenier, ainsi que le jardin. Toutes les pièces en bois et les différentes ossatures doivent aussi être vérifiées.

Après l’établissement du rapport, le propriétaire doit ensuite déclarer l’état de la maison à la mairie et effectuer le traitement antiparasitaire le plus tôt possible. En effet, la validité de ce diagnostic ne dépasse pas les 6 mois.

Les gestes à adopter dans les zones à risques

Si la présence de termites est déclarée à proximité ou à l’intérieur de votre propriété, vous devez faire un traitement dans les plus brefs délais. Pour ce faire, vous pouvez soit opter pour la pulvérisation de pesticides en ciblant les parties touchées, soit utiliser des pièges à termites. Toutefois, le recours au chauffage de la maison est la solution la plus rapide pour faire fuir ces insectes. Pour ce qui est des pièces de bois infectées, la loi impose de les brûler pour éviter la propagation des termites.

Vous résidez dans l’une des zones à risques contaminées par les termites de la France ? Consultez notre site pour plus d’informations.