La couverture depuis le Moyen Age

La couverture depuis le Moyen Age

La toiture est certainement l’élément le plus important de la maison car elle protège celle-ci des différentes intempéries. Si plusieurs matériaux sont aujourd’hui proposés pour façonner le toit, la couverture depuis le Moyen Age a beaucoup évolué. Nos professionnels sis à Saumur vous proposent de retracer l’historique de la couverture.

Les premiers matériaux utilisés

Jadis, les peaux d’animaux, en particulier celui du mammouth, furent utilisés pour construire les toits des huttes. Cette technique fut utilisée pour la première il y a 40 000 ans environ en Sibérie. Mis à part cela, les anciens hommes essayèrent aussi de combiner le bois, la paille et les écorces. Puis, afin de renforcer la couverture, les différentes civilisations décidèrent de tisser et de calfeutrer les tiges de chaume en y ajoutant de l’argile et du plâtre. Ce ne fut qu’au temps des Romains que la fabrication des tuiles et des ardoises prirent de l’ampleur en Europe.

Une évolution constatée pendant le Moyen Age

La chute de l’Empire romain avait entraîné la baisse de l’exploitation des briques et des tuiles dans les différentes régions faute de matériels. Toutefois, le Moyen Age fut marqué par des incendies dévastateurs alors que la plupart des couvertures étaient construites en paille ou en bois, ce qui a entraîné le retour en force des briques. Il y a même eu un moment où l’aménagement des toitures en chaume était interdit à Londres et aux Pays-Bas.

Il a aussi été constaté que la couverture depuis le Moyen Age fut caractérisée par des tuiles ondulées, ce qui marqua le début de la révolution industrielle.

Quelques améliorations apportées à la couverture depuis le Moyen Age

Durant le Moyen Age, les toitures plates se faisaient plutôt rares. Ce n’est qu’au début de l’époque baroque que les toits plats en cuivre et en plomb sont devenus en vogue. Par la suite, l’utilisation de la bitume est devenue incontournable afin d’améliorer l’étanchéité des couvertures. Les artisans ont même développé de nouvelles techniques en ajoutant différents polymères comme le PVC à la composition du bitume. Plusieurs combinaisons de membranes d’étanchéité ont alors été adoptées pour que les toits puissent être plus flexibles et plus étanches à l’eau.

Experte en couvertures traditionnelles et modernes, notre équipe peut vous aider à choisir les bons matériaux pour renforcer votre toiture.