Rénovation de chéneau

Rénovation de chéneau

Tout comme la gouttière, le chéneau appartient au système d’évacuation du toit. Néanmoins, il permet d’acheminer les eaux pluviales jusqu’à la gouttière et est directement raccordé à la toiture. En somme, il assure donc l’étanchéité de votre maison. C’est pourquoi la rénovation du chéneau est une étape importante, au même rang que la réfection de toiture. Voici quelques conseils prodigués par notre équipe sise à Saumur.

Les avantages des chéneaux

Plusieurs personnes ont tendance à confondre la gouttière et le chéneau alors que ce dernier donne plus de cachet à votre maison car il n’est pas visible du sol. En effet, il est très discret car il est directement intégré aux corniches. D’une autre part, le chéneau permet aussi d’économiser l’eau car son rôle principal est de recueillir l’eau de pluie. Ainsi, vous pourrez récupérer cette eau pour arroser vos fleurs par exemple.

Toutefois, le principal avantage du chéneau reste la protection qu’elle offre. En acheminant les eaux pluviales vers les tuyaux d’évacuation, le chéneau les empêche de couler le long de la façade, protégeant ainsi les murs des moisissures. Par la même occasion, votre maison sera également préservée des infiltrations d’eau.

Comment entretenir votre chéneau ?

Il faut prendre certaines précautions pour pouvoir procéder à une rénovation de chéneau car il est situé en hauteur. Le meilleur moment pour vérifier l’état des chéneaux est la fin de l’automne car le nettoyage du chéneau consiste surtout à le débarrasser des feuilles mortes et des branches d’arbre. Le début du printemps semble aussi être un moment opportun pour enlever les mousses qui ont pu se former. Par ailleurs, pour limiter l’entassement des résidus de végétaux dans les chéneaux, vous pouvez vous servir de grilles pour chéneau.

Pour réparer les chéneaux

Un couvreur vous conseillera de faire une rénovation de chéneau si celui-ci est percé. La première étape sera alors de préparer la surface soit en la nettoyant avec de l’eau alcoolisée, soit en la polissant pour que le support soit parfaitement lisse. Ensuite, une première couche de mastic doit être appliquée à la brosse sur la surface. Puis s’ensuit la phase d’entoilage qui consiste à enduire le tout d’une couche de résine.

Vous souhaitez entretenir votre système d’évacuation ? Contactez-nous rapidement.