Qu’est-ce-qu’un couvreur ardoisier ?

 

Avec l’évolution des techniques et des équipements, les métiers du BTP deviennent de plus en plus nombreux. Parmi les postes clés figure le couvreur ardoisier, celui qui assure une grande partie des finitions d’un bâtiment. Toutefois, ce poste requiert une certaine compétence et de solides expériences en couverture de toiture avant de pouvoir monter en grade.

Les principales missions d’un couvreur ardoisier

Un couvreur ardoisier doit pouvoir assurer une double fonction, qui est d’installer les accessoires liés à la couverture et veiller à ce que cette dernière soit bien étanche. Il s’occupe donc de l’aménagement des différents systèmes d’évacuation, des cheminées ainsi que des lucarnes. Sur le chantier, c’est lui qui est chargé  de découper les matériaux de couverture et de les poser suivant les règlementations mises en vigueur.

Mis à part cela, il doit être en mesure de réaliser l’isolation des bâtiments. Par la suite, il doit assurer l’entretien de la couverture et sa réparation si besoin tout en conseillant les clients sur leurs projets de rénovation. L’accomplissement des finitions lui est aussi confié car c’est le couvreur ardoisier qui doit poser les différents raccords et les menuisées en toiture.

Quelles sont les compétences d'un couvreur ardoisier ?

Occuper le poste de couvreur ardoisier requiert certaines compétences aussi bien techniques que physiques. Pour parfaire la découpe des matériaux, il faut qu’il ait de bonnes connaissances en dessin et en géométrie. Comme c’est lui qui prépare le chantier, il doit connaître toutes les normes de sécurité liées à son travail. Puis, le couvreur ardoisier doit avoir de bonnes bases en soudage de matériaux. Il faut savoir qu’il est souvent amené à travailler dans des conditions difficiles. C’est pourquoi il faut qu’il soit en bonne condition physique et qu’il n’ait pas le vertige.

Une bonne évolution de carrière…

Pour commencer, le couvreur ardoisier travaille sous la supervision d’un chef de chantier. Toutefois, avec quelques années d’expériences et des formations en plus, il pourra accumuler quelques spécialisations en plus. Avec beaucoup de volonté, il pourrait devenir un spécialiste en installation de panneaux solaires, en revêtements ou encore en plomberies. De cette manière, il accèdera rapidement au poste de chef de chantier ou de chef couvreur.