Couverture à joint debout zinc et cuivre

Couverture à joint debout cuivre et zinc

Cela fait plusieurs années que les métaux comme le zinc et le cuivre constituent la couverture des bâtiments français. Dotés de grandes propriétés physiques et chimiques, ils résistent bien aux intempéries et jouent un grand rôle dans l’embellissement de la maison. Si vous voulez entreprendre des travaux de rénovation de toiture à Saumur, pensez à contacter nos artisans.

Les avantages de ce type de couverture

La couverture à joint debout zinc et cuivre figure maintenant parmi les revêtements de toiture les plus prisés. Repoussant les mousses et les champignons, ces métaux nécessitent peu d’entretien. En revanche, un professionnel doit vérifier annuellement l’état de la charpente pour éviter les infiltrations d’eau. Si la couverture est posée convenablement, sa durée de vie peut dépasser les 100 ans. Par ailleurs, le cuivre et le zinc ont tous les deux l’avantage d’être malléables et faciles à travailler grâce à leur légèreté et à leur souplesse. Leur aspect joue également en leur faveur car, avec le temps, leur teinte change à plusieurs reprises et apporte une touche de modernité à l’habitat.

Les finitions possibles

La particularité de la couverture à joint debout zinc et cuivre est la variété des finitions. Pour le cuivre, la couleur d’origine est le rouge brillant. Toutefois, avec l’oxydation, celle-ci va virer au brun mat avant de donner le beau vert de gris qui confère au métal sa grande résistance. Si besoin, il vous est aussi possible de choisir directement cette dernière variété qui est dite « prépatinée ».

Quant au zinc, il peut se présenter à l’état naturel, mais aussi sous une forme laquée ou prépatinée. Mis à part cela, le zinc  structuré et le zinc engravé constituent également d’excellents choix.

Comment poser une couverture à joint debout ?

Facile à installer, la couverture à joint debout zinc et cuivre reste en place grâce à un sertissage ou à un agrafage des feuilles de métaux entre elles. Elles sont fixées sur un voligeage en bois massif par des pattes de fixation  coulissantes. Le plus souvent, les couvreurs ont recours à du bois de sapin ou de épicéa pour supporter la couverture. Pour les pentes faibles inférieures à 25°, un sertissage double est nécessaire pour que l’ensemble soit stable.

Pour des travaux pérennes, faites appel à nos professionnels de la couverture à joint debout zinc et cuivre.