Ardoise Fibrociment : Danger Encouru et Solutions

Conçu dans le XXe siècle par l’entrepreneur Autrichien Ludwig Hatscheck, et l’a ainsi breveté « Eternit », le fibrociment est très prisé mondialement dans les années 50 et 60. Il est devenu le matériau de prédilection du bâtiment, notamment pour la toiture. Possédant le mêmes caractéristiques que l’ardoise naturelle, le fibrociment était autrefois la meilleure alternative à défaut de budget. L’ardoise en fibrociment amianté peut résister jusqu’à 30 ans. Nombre d’anciennes constructions sont toujours couvertes par une toiture amiantée bien que le fibrociment ait été interdit depuis 1997. Quelles solutions pour neutraliser l’amiante du fibrociment ?

Qu’est-ce que l’ardoise fibrociment amiante ?

Le fibrociment est un matériau composé de 85% de ciment et 15% d’amiante. Ce dernier, est un silicate naturel réputé pour sa propriété isolante et incombustible. Toutefois, il est aussitôt exclue du secteur de la construction après avoir été dénoncé comme cancérigène et à l’origine de problèmes respiratoires. En effet, une fois libéré de la couche de ciment après découpe ou abrasion, l’amiante se répand dans l’air et s’attaque aux poumons. 

Toiture en fibrociment

Quelles solutions pour éviter les dangers de l’amiante ?

Il est possible de supprimer les risques de libération de l’amiante par le désamiantage et le confinement ou décapsulage de l’amiante. 

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le désamiantage

Le désamiantage consiste en la dépose définitive de l’ardoise fibrociment à l’amiante pour être remplacée par une toiture plus respectueuse de la santé. Ce procédé est le plus sûr pour vous épargner les aléas de l’amiante. Cependant, évitez d’effectuer les travaux vous-même. En effet le désamiantage est régi par d’assez lourdes réglementations et normes de sécurité, sans oublier les procédures administratives. Il est alors judicieux de s’adresser à un professionnel pour ce genre de travaux. 

L’encapsulage de l’amiante

Cette solution est moins chère que le désamiantage. Il s’agit de confiner l’amiante de l’ardoise fibrociment en l’enduisant d’une couche d’élastomère de façon à ce que les fibres d’amiante ne puissent se libérer. Le confinement de l’amiante, bien que plus simple à comparer à la dépose de l’ardoise fibrociment nécessite l’intervention de couvreurs professionnels. Il est également soumis à des mesures de sécurité spécifiques. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis