Traitement des charpentes bois

Les poutres des charpentes en bois sont exposées à l’appétit des larves d’insectes xylophages. Ces derniers s’alimentent du glucose qui se trouve dans les parties les plus tendres du bois durant leur période de croissance. À cet effet, le bois de charpente est endommagé et perd de son esthétique. Et au fil du temps, ses caractéristiques mécaniques risquent de se détériorer. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour lutter contre ces attaques. Que ce soit des capricornes ou des vrillettes, le traitement curatif des charpentes en bois peut être effectué suivant différentes techniques à savoir par injection, par pulvérisation ou par badigeonnage d’insecticide. Découvrez dans cet article des informations sur le traitement des charpentes de bois.

Pourquoi faut-il traiter les charpentes de bois ?

La charpente est l’un des éléments clés de l’habitat, car c’est la partie qui soutient l’ensemble de la couverture du toit. Si votre charpente est en bois, vous vous êtes sûrement déjà demandé comment la traiter et la protéger. Contrairement aux charpentes en béton ou en métal, l’ossature en bois des charpentes est confrontée à un problème de taille avec le temps. Certes, elle peut subir l’attaque d’insectes xylophages et peut être endommagée par les infiltrations d’eau. Il convient donc de bien l’entretenir pour garantir sa longévité dans le temps.

Qu’elle soit ancienne ou récente, votre charpente de bois doit être inspectée régulièrement. Le but est de s’assurer que son état puisse supporter le poids de la couverture. Le bois de charpente utilisé dans les constructions récentes a fait l’objet de traitement en usine. Cela dit, cette protection ne dure pas pour toujours. Tandis que les charpentes anciennes, elles n’ont peut-être pas été traitées ou que sa protection a disparu au fil du temps. Dans tous les cas, il faut effectuer un traitement pour éviter des dégâts conséquents. Pour cela, vous devez faire diagnostiquer votre charpente par un professionnel.

Qu’est-ce qui peut altérer une charpente en bois ?

Avant tout, sachez que l’essence du bois et l’implantation géographique vont conditionner les menaces potentielles. Les charpentes de bois sont exposées à deux grandes catégories de menaces notamment les insectes et les champignons à savoir :

  • Les insectes xylophages : il s’agit de larves d’insectes qui se sustentent de la cellulose contenue dans le bois ; ils rongent à l’avancement en creusant des passages ; selon les cas, il est plus ou moins difficile de les détecter ;
  • Les larves du capricorne, du sirex et de la vrillette : ces parasites sont plus faciles à détecter ; ils dévoilent sa présence par de petits trous à la surface du bois ; ils émettent également des bruits permettant de les repérer facilement ;
  • Les termites : ces insectes sont très particuliers, car leur action est très discrète ; le termite opère à l’âge adulte et ne vit pas dans le bois, il réside plutôt dans le sol au sein d’une termitière ;
  • Les champignons : c’est le grand ennemi des charpentes en bois ; ils se développent dans un espace confiné et humide.

Les différents types de traitements

En tout, deux types de traitement existent pour lutter contre ces parasites xylophages. Vous avez le choix entre un traitement préventif et un traitement curatif. Dans les deux cas, les produits à appliquer sont certifiés.

Si votre charpente est très ancienne, c’est-à-dire plus de 5 ans, vous devez impérativement appliquer un nouveau traitement préventif. Des solutions de remède spécialisées peuvent être appliquées par des professionnels. Sachez que les traitements préventifs contre les insectes sont aussi efficaces contre les champignons. Qu’il soit préventif ou curatif, le produit utilisé devra être certifié par le FCBA.

Quant au traitement curatif, c’est le plus délicat, car il demande un enlèvement préalable du bois abîmé. Puis, il faut s’assurer que rien ne pourra mettre en cause la solidité de l’ouvrage. Ce traitement se fait par pulvérisation ou par badigeonnage sur un bois sain.